Montpellier / Football : le MHSC va participer à la Vinci Mixed Cup

Montpellier / Football : le MHSC va participer à la Vinci Mixed Cup

02/08/2022 à 08:13

La dernière édition du tournoi a été remportée par le LOSC en 2021
La dernière édition du tournoi a été remportée par le LOSC en 2021 (©Vinci Cup)

Le MHSC fera partie des 10 clubs invités à participer les 3 et 4 septembre au complexe sportif Marcel Bec de Meudon (92) pour l’édition 2022 de la Vinci Mixed Cup, premier tournoi de football mixte des Centres de formation de haut niveau. Créée en 2016 par le Paris FC et Vinci, l’événement était initialement composé d’équipes masculines U15, mais l’année dernière, un nouveau tournant a été pris en intégrant, pour la première fois, des équipes féminines.

Neuf équipes

Ce tournoi mixte de centres de formation réunira ainsi le Paris FC (Ligue 2 / D1F), le PSG (Ligue 1 / D1F), le MHSC (Ligue 1 / D1F), le LOSC (Ligue 1 / D2F), Toulouse (Ligue 1 / Régional 1), Saint-Étienne (Ligue 2 / D1F), Lens (Ligue 1 / D2F), Marseille (Ligue 1 / D2F), Le Havre (Ligue 2 / D1F) et une invitée internationale, la Juventus Turin (Série A / Série A). 

À lire aussi

La mixité au rendez-vous

Dans le but de promouvoir la mixité dans le football et le sport de manière générale, le tournoi avait déjà inclus des équipes féminines l’année dernière. Cette année, la mixité sera à nouveau au rendez-vous puisque chaque club invité devra aligner 2 équipes : 1 masculine U15 et une féminine U16. L’année dernière, le MHSC avait terminé 3e du classement mixte, derrière le LOSC (vainqueur) et le PSG. Les Pailladins avaient par ailleurs fini 5du classement filles et premier de la catégorie garçons avec Adam El Ouarat, élu meilleur joueur du tournoi. 

À lire aussi

« Le foot féminin a toujours été au centre de nos préoccupations. Grâce à notre fusion avec le club de Juvisy en 2017 nous sommes passés de 150 à 400 jeunes filles, ce qui fait de nous le 1er Centre de Formation féminin en France », explique Pierre Ferracci, président du Paris FC.

Un théâtre révélateur de talents

Au cours des années, de nombreux talents se sont révélés grâce à ce tournoi qui réunira près de 400 jeunes joueurs et joueuses, issus de dix centres de formation. On y retrouvait, par exemple, Eduardo Camavinga en 2016, devenu plus jeune joueur de l’histoire du Stade Rennais à évoluer en Ligue 1 en 2019 (16 ans, 4 mois et 27 jours), mais également Ousmane Camara en 2017, aujourd’hui joueur professionnel du Paris FC, ainsi qu’Elye Wahi la même année, actuellement attaquant phare du MHSC. Un grand rendez-vous pour les staffs techniques qui pourront tester leurs pépites et leurs jeunes recrues, et une réelle opportunité pour eux de montrer l’étendue de leur talent et de se faire éventuellement repérer par les recruteurs, venus nombreux chaque année. 

« C’est une fierté pour nous que de mettre ainsi en lumière chaque année des futures championnes et des futurs champions, qui ont en commun une même passion et aussi beaucoup de talent »

Pierre CoppeyDirecteur général adjoint de Vinci et président de Vinci Autoroutes

.


MÉTROPOLITAIN