Montpellier : réunion publique avec les députés NUPES Nathalie Oziol et Adrien Quatennens

Montpellier : réunion publique avec les députés NUPES Nathalie Oziol et Adrien Quatennens


Adrien Quatennens tiendra une réunion publique ce jeudi 15 septembre à Montpellier.
Adrien Quatennens tiendra une réunion publique ce jeudi 15 septembre à Montpellier. (©FRANCOIS GREUEZ/SIPA )

Nathalie Oziol, députée de l’Hérault, et Adrien Quatennens, député du Nord et coordinateur de la France Insoumise, seront en réunion publique ce jeudi 15 septembre à 19h sur la place Roger Salengro à Montpellier. L’occasion de mobiliser les troupes en vue de la « marche contre la vie chère » annoncée par Jean-Luc Mélenchon.

Mobiliser pour la « marche contre la vie chère »

Au coeur de la 2e circonscription où elle a été élue, Nathalie Oziol, une des trois députés NUPES de l’Hérault, dressera un premier bilan des combats menés à l’Assemblée national ou plus localement comme les rencontres au CHU de Montpellier dans le cadre de la commission d’enquête populaire menée par les députés LFI partout en France.

À lire aussi

Mobiliser les troupes à l’heure d’une rentrée sociale annoncée comme explosive, telle est la mission d’Adrien Quatennens. Élu député du Nord en 2017, réélu en 2022, il est, outre une grand fan d’Hubert-Felix Thiéfaine, l’un des cadres de la France Insoumise.

Si les syndicats seront d’ores et déjà dans la rue les jeudi 22 septembre, en soutien des professionnels de santé, et 29 septembre, pour la grève interprofessionnelle sur les salaires, Jean-Luc Mélenchon a fixé comme cap la mi-octobre pour une « marche contre la vie chère ». Avec l’objectif de mobiliser les organisations syndicales, les acteurs associatifs et les autres partis de la NUPES, le leader de la France Insoumise espère surtout une mobilisation populaire importante contre la politique du gouvernement.

Par ailleurs, Le Canard Enchaîné révèle dans son édition de ce mercredi que l’ex-épouse d’Adrien Quatennens a déposé une main courante à son encontre sans souhaiter porter plainte ou donner de suites judiciaires. Le couple en situation de « divorce difficile », qu’il souhaite « réaliser à l’amiable », a réagi dans un communiqué commun avant la publication de l’article en regrettant avoir appris par voie d’avocats que « le parquet s’est saisi et que la main courante avait fuité immédiatement » tout en appelant au respect de la vie privée.

Réunion publique La France Insoumise/NUPES, jeudi 15 septembre à 19h sur la place Roger Salengro, Montpellier. Gratuit.
Le 14/09/2022 à 08:22, par Cédric Nithard.