Montpellier : tweet maladroit d’une élue de Nantes, réponse cinglante de la première adjointe

Montpellier : tweet maladroit d’une élue de Nantes, réponse cinglante de la première adjointe


Pas sûr que Cécile Bir est appréciée la place de la Comédie...
Pas sûr que Cécile Bir est appréciée la place de la Comédie… (©CN / Métropolitain)

De passage à Montpellier, une élue de la Ville de Nantes a eu le malheur d’oser une comparaison entre les deux communes sur Twitter. Si Cécile Bir a depuis retiré son message et présenté ses excuses, la première adjointe de la Ville de Montpellier Fanny Dombre Coste a dégainé une réponse cinglante. Ambiance estivale entre élues socialistes

À lire aussi

Montpellier vs Nantes

Sans doute en vacances dans la région, Cécile Bir, 20e adjointe et déléguée aux squares, parcs et jardins, plans paysages et patrimoine de la Ville de Nantes, a voulu envoyer un message aux Nantais à travers les réseaux sociaux. « À celles et ceux qui trouvent Nantes trop minérale, allez faire un tour à Montpellier au mois d’août » invite-t-elle en ponctuant d’un smiley qui à chaud avant d’ajouter « Même chose pour les aménagements vélo. Nul n’est parfait mais cela permet de relativiser » concluant sa carte postale digitale, illustrée d’une photo de la rue de la Loge, par un smiley qui fait un clin d’oeil. Clin d’oeil certainement adressé aux opposants de la politique menée par la maire socialiste Johanna Rolland afin de la valoriser. Soit…

Fanny Dombre-Coste réplique

Mais, du côté de Montpellier, la comparaison n’a pas plus. Et en premier lieu à Fanny Dombre-Coste. La première adjointe de la Ville a dégainé son téléphone portable et répondu sèchement. « Chère collègue, moi aussi j’ai trouvé un lieu pour se mettre à l’ombre à Nantes pourtant très minéral… Dans les prisons de Nantes L’ann didou didou d’ann Didou di l’ann di L’ann didou didou … allez bonnes vacances et sans rancune » sans oublier un smiley qui sourit, parce que bon… La déléguée à la Ville éducative et à la réussite scolaire a accompagné son message pédagogique par la photo d’une prison. Autant dire qu’il ne vaut mieux pas attaquer Montpellier. Et peu importe que l’on vienne de la même famille politique…

Depuis, Cécile Bir a retiré son tweet et présenté ses excuses à Fanny Dombre-Coste : « Tweet sans doute maladroit repris en boucle par les trolls anonymes nantais… J’en suis là première désolée d’autant plus que Montpellier et ses environs sont très beaux. Mes excuses à votre équipe ! » s’excuse-t-elle avant de laisser la place à un flamant rose à Villeneuve-les-Maguelone nettement moins polémique. Bref, tempête dans un verre d’eau entre politiques, c’est l’été, il fait chaud, on se détend et mieux vaut laisser au frais les réseaux sociaux.

Le 10/08/2022 à 20:32, par Cédric Nithard.