Essai auto : Maserati Grecale, avis de tempête

Essai auto : Maserati Grecale, avis de tempête

15/05/2022 à 16:31
Le constructeur de Modène déboule en force sur le marché du SUV compact de luxe avec le Grecale
Le constructeur de Modène déboule en force sur le marché du SUV compact de luxe avec le Grecale (©Maserati)

Quand le Grecale se lève, gare à la tempête : ce vent méditerranéen se lève quand un anticyclone se forme au-dessus de Malte et de la Sicile avant de venir lécher l’Italie et le sud de la France. Maserati n’a pas eu peur de la métaphore pour nommer son dernier joujou, le SUV Grecale, digne successeur du Levante apparu en 2016.

À lire aussi

Look musclé, coeur de sportive

Ce Grecale vient bousculer les rois du secteur, comme le Porsche Macan, avec son look compact et musclé, ses puissantes motorisations à hybridation légère, et même un modèle en 100% électrique annoncé pour 2023… La marque au trident propose un SUV de luxe qui a su garder le meilleur du Levante tout en proposant une voiture radicalement différente.

V6 biturbo de 530 ch pour la version Trofeo

Le SUV de Modène se reconnaît parfaitement : de la griffe Maserati, il garde le museau de requin typique orné de la large calandre à colonnes arborant fièrement, comme un blason, le fameux trident. Du squale, le Grecale garde aussi les trois ouïes latérales. Seules les optiques tranchent avec le dessin de la firme : sur le SUV, elles s’arrondissent un petit peu, apportant un peu de douceur à cette enveloppe bodybuildée.

« SUV oblige, Maserati a soigné le confort et l’espace dans sa voiture, avec une habitabilité arrière généreuse et une finition très très soignée »

Maserati confirme qu’en Italie, on aime encore concevoir de belles voitures.
Maserati confirme qu’en Italie, on aime encore concevoir de belles voitures. (©Maserati)

À l’arrière, sous le hayon plongeant, Maserati a fait le choix de feux en boomerang qui mordent sur les ailes mais qui sont reliés par un élégant pont chromé. Avec sa double-sortie d’échappement et ses pneus très larges, l’engin semble constamment prêt à bondir. C’est d’ailleurs un peu sa vocation avec trois motorisations qui ne rigolent : un 2.0 quatre cylindres de 300 ch pour la version GT et 330 ch pour la Modena, et un V6 biturbo de 530 ch pour la version de pointe Trofeo.

Le V6 Nettuno de la Supercar MC20

Cette dernière bénéficie du V6 Nettuno développé à Modène pour la supercar MC20. Pour passer sur le SUV, le V6 a perdu le carter sec et 100 ch au passage, mais pour un SUV, il en reste quand même assez pour affoler les compteurs : Le Trofeo atteint les 100 km/h en tout juste 3,8 secondes.

Cuir, carbone et aluminium

SUV oblige, Maserati a soigné le confort et l’espace dans sa voiture, avec une habitabilité arrière généreuse et une finition très très soignée. Le Grecale fait appel aux matériaux nobles, cuir, carbone et aluminium, et embarque une technologie de pointe dont aucune Maserati n’a encore autant bénéficié…

« Le Grecale est parti pour régner et le bijou de Maserati passera pas en coup de vent »

Le Grecale est la première Maserati a profité d'un tel équipement de pointe
Le Grecale est la première Maserati a profité d’un tel équipement de pointe (©Maserati)

L’instrumentation numérique est complète et ergonomique, et le conducteur apprécie les deux tablettes tactiles superposées, mais aussi l’affichage tête haute et la reconnaissance vocale. La firme a même placé deux boutons sur le volant pour apporter une touche « vintage ».

Le petit + : la fameuse horloge est désormais numérique et offre le choix entre un affichage classique à aiguilles ou digital

L’Italie et les belles voitures

Impossible de ne pas apprécier ce Grecale au look de chasseur survitaminé, même si l’engin n’est pas donné. La version Trofeo dépasse les 100 000 € auxquels il convient de rajouter un bon petit malus de de 40 000 €… Pour se consoler, disons que les autres versions, moins chères, débutent à 86 000 € et profitent d’une hybridation légère. 

100% électrique en 2023

Avec le Grecale, Maserati réalise un coup de maître. La firme de Modène confirme qu’en Italie, on aime encore concevoir de belles voitures. Le Grecale est parti pour régner et ne passera pas en coup de vent… Si la Trofeo n’échappe pas au supermalus (40.000 €), le Grecale se décline aussi en 4-cylindres à hybridation légère. En attendant la version 100 % électrique en 2023 embarquant une batterie de plus de 100 kWh.

Grecale Trofeo : les performances

Moteur: six cylindres en V

Puissance: 530 ch à 6 500 tr/min

Transmission: Intégrale, Boîte Auto. 8 vitesses

Poids : 2 027 kg

Vitesse: 285 km/h

De 0 à 100 km/h en 3,8 secondes

Conso (Mixte UE): 11,2 l/100 km

Emissions CO2: 254 g/km

Coffre: 570 litres

Prix: 115 400 €

.


Gil Martin