Près de Montpellier : roi du jean, l’Atelier Tuffery fait « toile neuve » aux Nouvelles Grisettes

Près de Montpellier : roi du jean, l’Atelier Tuffery fait « toile neuve » aux Nouvelles Grisettes

22/04/2022 à 08:56
Un atelier Tuffery à Florac, dans le sud de la Lozère.
Un atelier Tuffery à Florac, dans le sud de la Lozère. (©Tuffery)

Atelier Tuffery France 1892, la célèbre « marque fabricante » de jeans français d’Occitanie, implantée dans le sud de la Lozère posera ses valises aux Nouvelles Grisettes, à Pérols dès le jeudi 28 avril prochain, de 18h à 22h. Et la marque sera présente une semaine dans le pop’up store de ce lieu-concept installé depuis septembre dernier au sud de Montpellier, jusqu’au vendredi 6 mai donc, de 10h à 19h.

Un événement dans le monde du textile, d’autant que Tuffery étend sa production spéciale jean, en proposant sur le marché des espadrilles en toile. C’est le pied, comme diraient les armateurs de plus en plus nombreux à porter ces chaussures légères en période chaude. L’espadrille revient à la mode et Tuffery ne s’est pas trompé. La manufacture cévenole a choisi une collaboration avec l’enseigne spécialisée Jules & Jenn, qui fabrique cette première espadrille en jean dans son usine de Mauléon, au Pays Basque. Jules, c’est Julien, Jenn, c’est Jennifer, en couple depuis les bancs de l’école. Originaires du Sud de la France, Jules & Jenn ont vécu à Londres, puis à Paris, avant de craquer pour Barcelone pour y vivre, mais d’implanter des ateliers en Occitanie, à Castres et à Graulhet dans le Tarn, pour la maroquinerie et les ceintures.

À lire aussi

Atelier Tuffery : et voilà les espadrilles en jean (@Tuffery)
Et voilà les espadrilles en jean inédites de la griffe Tuffery (@Tuffery)

« Une pièce emblématique »

« Cette collaboration est née de la rencontre entre deux marques désireuses de redonner vie à une pièce emblématique du Sud de la France, l’espadrille. Une pièce icônique, qui se réinvente aujourd’hui entre durabilité et créativité. Et comment mieux unir nos deux univers qu’en créant une chaussure unique : l’espadrille en jean, à la rencontre de nos savoir-faire. Les premières archives de cette chaussure à semelles en cordes datent du XIIIème siècle. Une époque où celle-ci était confectionnée à partir de matières naturelles locales. Des fibres végétales, comme le coton, le chanvre ou le lin, qui s’intègrent aujourd’hui parfaitement dans nos toiles de jeans. L’espadrille, c’est aussi une pièce cool et légère. Une évocation spontanée de l’accent chantant du Sud et de la culture du savoir vivre. On a tous cette image de boulistes à Marseille pointant et tirant à la pétanque en espadrille !  Un accessoire-compagnon de nos étés, qui correspond au temps des vacances, et qui s’associe facilement à un jean retroussé ou un short. Une pièce unique, pleine de sens et de caractère, qui ressemble à chacun », explique Julien et Jennifer. 

« L’espadrille, c’est aussi une pièce cool et légère. Une évocation spontanée de l’accent chantant du Sud et de la culture du savoir vivre ».

Jules & JennCréateurs de jeans – Collaboration avec l’Atelier Tuffery

Afterwook

En attendant de chausser ces espadrilles inédites, focus sur les jeans pour enfants, femmes et hommes de l’Atelier Tuffery, avec ce rendez-vous lors de cet afterwork du 28 avril prochain aux Nouvelles Grisettes, à Pérols pour découvrir les dirigeants et leur collection fabriquée à partir d’un savoir-faire unique et de matières durables, autour d’une dégustation de vin et d’un apéritif dinatoire.

À lire aussi

Bientôt les premières chaleurs, pourquoi pas un short en jean Tuff's ?
Bientôt les premières chaleurs, pourquoi pas un short en jean Tuff’s ? (©Atelier Tuffery)

Tuffery, de 1892 à 2022

Un peu d’histoire : en 1892, Célestin Tuffery, alors tout juste âgé de 17 ans commence à confectionner des vêtements de travail teint à l’indigo, les fameux bleus de travail. Il ouvre son atelier à Florac-Trois-rivières, dans les Cévennes lozériennes. Ses pantalons sont réputés pour être particulièrement robustes et fonctionnels, les premiers jeans. Puis, l’air du « denim » (contraction de Nîmes,tissu de coton à armure de serge avec un petit motif oblique caractéristique) arrive et son fils, Jean-Alphonse, le travaille dès 1938. C’est la naissance des jeans – denim Tuffery, tels qu’on les connaît. L’atelier passe de génération en génération. Les années 60 marquent l’apogée d’Atelier Tuffery, qui fabrique 500 jeans par jour et le début des années 80 marque, quant à lui, le déclin de l’industrie textile en France. L’atelier n’y échappe pas. Sans jamais avoir arrêté sa production, Atelier Tuffery aborde plus sereinement l’avenir avec l’intérêt grandissant des français pour la fabrication hexagonale. Myriam et Julien Tuffery, quatrième génération de tailleurs-confectionneurs, inaugurent pour les 125 ans de la marque un nouvel atelier plus moderne, toujours à Florac-Trois-Rivières, pittoresque petite ville rurale entre Alès et Mende.

Les jeans Tuff’s

Dans le patrimoine industriel Français, les jeans Tuff’s représentent les plus vieux denims 100% Français disponibles aujourd’hui sur le marché Français. Outre le produit en lui-même, le jean Tuff’s devient un emblème d’un corps de métier qui faisait les beaux jours de la France autrefois et qui aujourd’hui, est en voie de disparition : la confection de pantalon. Aujourd’hui, la marque lozérienne fait « toile neuve ». De nouvelles lignes voient le jour et la griffe Atelier Tuffery s’impose comme la référence française du jeans de haute qualité. Rien de surprenant dès lors qu’elle sera à l’honneur dans le nouveau temple du textile de Pérols. L’entrée sera gratuite, mais, si vous venez en espadrille, vous ne serez pas refoulé ! 


Jean-Marc Aubert