Montpellier. Carambolage de l’A750 : en contresens, la voiture fuyait un contrôle de gendarmerie

Montpellier. Carambolage de l’A750 : en contresens, la voiture fuyait un contrôle de gendarmerie


Une voiture fuyant un contrôle de gendarmerie à Juvignac à pris l'autoroute à conte-sens et provoqué l'accident mortel
Une voiture fuyant un contrôle de gendarmerie à Juvignac à pris l’autoroute à conte-sens et provoqué l’accident mortel de cette nuit (©gendarmerie nationale)

L’enquête sur le terrible accident de cette nuit, qui a fait 2 morts 3 blessés en urgence absolue sur la RD 109 (A750) à hauteur de Juvignac, révèle qu’une voiture tentant de fuir un contrôle de gendarmerie roulait en fait sur l’autoroute en contresens.

À lire aussi

Le procureur confirme la tentative de fuite

Le procureur de la République de Montpellier, Fabrice Belargent, confirme ce vendredi que ce véhicule, une citadine occupée par quatre personnes, a refusé d’obtempérer au contrôle routier d’une patrouille de gendarmerie de la compagnie de Castelnau-le-Lez, empruntant alors à vive allure l’autoroute en contre-sens en direction de Lodève.

« Dans la voiture du fuyard, sur les quatre passagers, deux jeunes de 20 et 25 ans sont morts sur le coup »

Deux morts et deux blessés graves

Une manœuvre d’une dangerosité extrême qui a conduit au pire… Dans une courbe, la voiture folle a fini par percuter une autre voiture occupée par trois personnes qui roulait, elle, dans le bon sens mais qui n’a pas pu éviter le soudain obstacle. Le choc frontal à haute vitesse a été terrible, selon les témoins qui ont réussi quelques instants auparavant à éviter la voiture à contresens…

Dans la voiture du fuyard, sur les quatre passagers, deux jeunes de 20 et 25 ans sont morts sur le coup. Les sapeurs-pompiers ont également extrait des tôles froissées deux autres victimes, deux hommes âgés de 24 et 22 ans, évacués sur le CHU de Montpellier en situation d’urgence absolue…

« Cette collision a aussi provoqué un sur-accident : un troisième véhicule n’a pu éviter le choc et s’est encastré dans les deux voitures accidentées »

Dans la voiture qui roulait dans le bon sens, les secours déplorent également un bilan assez lourd : un homme de 20 ans a du être évacué lui-aussi en urgence absolue sur le CHU. Son pronostic vital est engagé… Les deux autres occupants, dont une femme de 20 ans, ont été transféré en urgence relative sur la clinique Saint Jean.

Cette collision a aussi provoqué un sur-accident : un troisième véhicule n’a pu éviter le choc et s’est encastré dans les deux voitures accidentées. Heureusement, les deux passagers de cette troisième voiture, quoique secoués, n’ont pas été blessées.

Les gendarmes ont essayé de prévenir les conducteurs

Cette nuit, une trentaine de pompiers du Sdis 34 et deux équipes du Smur ont été mobilisés sur cette scène tragique dont le bilan pourrait encore s’alourdir… D’après le procureur, les gendarmes qui se sont lancés à la poursuite des fuyards ont essayé de prévenir les automobilistes en roulant eux-aussi à contre-sens sur la bande d’arrêt urgence, avertisseurs sonores et lumineux à pleine puissance. Des véhicules ont pu se mettre en sécurité, mais ils n’ont pu éviter que ne se produise l’accident fatal. L’enquête sur cet accident a été confiée à la Section de recherches de la gendarmerie Occitanie.

17/06/2022 à 16:00 - Gil Martin.