Montpellier : 70 M€ pour rénover et sécuriser les quatre lignes de tramway

Montpellier : 70 M€ pour rénover et sécuriser les quatre lignes de tramway


Démonstration pratique jeudi au centre d'exploitation de TaM3M des Hirondelles
Démonstration pratique jeudi au centre d’exploitation de TaM3M des Hirondelles (©JMA / Métropolitain )

Jeudi, Michaël Delafosse, maire, président de la Métropole de Montpellier, a présenté le programme de rénovation des rails et de la sécurisation des quatre lignes de tramway. Au total, 70 millions d’euros sont injectés dans les travaux, qui font se faire étape par étape sur différentes zones stratégiques, avec le début du chantier avant la fin de ce mois. « Aujourd’hui, nous nous engageons financièrement de manière significative dans la rénovation des rails pour offrir plus de confort, de fiabilité, de sécurité à destination des usagers et des conducteurs », a souligné Michaël Delafosse ce jeudi, au centre d’exploitation de la TaM 3M des Hirondelles, à la Mosson-la Paillade, entouré de Julie Frêche, vice-présidente de la Métropole déléguée aux transports et aux mobilités actives, Laurent Nison, adjoint au maire délégué aux grands travaux, embellissement de la ville, du cadre de vie et de la coordination des travaux, ainsi que des président et directeur général de TaM3M.

À lire aussi

Philippe Saurel taclé 

Michaël Delafosse a taclé l’ancien maire et président de la Métropole, Philippe Saurel, dénonçant « dix années de sous-investissement dans le dossier du tramway, avec seulement 20 M€ investis pour rénover les infrastructures et le matériel roulant ». Comme quoi, le maire de Montpellier a toujours une dent contre son prédécesseur, à un mois du premier des législatives ! L’équipe aux commandes de la Ville va faire beaucoup mieux, chiffres à l’appui : 70 M€ supplémentaires d’ici 2024 donc, car, « la vétusté du réseau nécessite des investissements lourds », dixit Michaël Delafosse. Mais, ce n’est pas tout : « 18 M€ sont prévus pour mettre en oeuvre des actions très significatives de modernisation et de traitement des obsolescences des systèmes attachés à l’exploitation, avec concernés les bornes d’informations visuelles, les systèmes d’aide à l’exploitation, la vidéo, la signalisation ferroviaire. 275 M€ pour la modernisation du matériel roulant tramway avec l’acquisition de 77 rames, le plus grand appel d’offres tramway de France et pour enrichir le réseau de 60 bustrams électriques ».

À lire aussi

Lors de l'annonce jeudi des 70 M€ injectés pour la rénovation et la sécurisation du tramway
Lors de l’annonce jeudi des 70 M€ injectés pour la rénovation et la sécurisation du tramway (©JMA / Métropolitain)

200 emplois en plus 

Les défauts d’entretien préventif sous le précédant mandat électif ont conduit à des ruptures de rails, des usures accélérées du matériel roulant, de l’inconfort et des nuisances sonores, avec 20 casses de rail par an depuis 2016. Ce chantier qualifié de colossal par Michaël Delafosse porte sur le remplacement des rails, le changement des appareils de voie (ils assurent le support et le guidage des rames sur les voies ferrées), la rénovation des revêtements. La Métropole de Montpellier va profiter de ces travaux d’envergure pour améliorer le cadre paysager avec un embellissement des infrastructures, concrètement la végétalisation, le remplacement du mobilier urbain et un nouveau revêtement. Avec un bonus dans cette belle enveloppe : ce chantier va générer 200 emplois, directs et/ou indirects, selon les six phases.

À lire aussi

Déviations temporaires 

Jeudi, les élus ont prévenu que ce chantier d’envergure nécessitera des déviations temporaires significatives sur les lignes de tramway, dans l’optique de permettre aux entreprises d’intervenir sur les rails. « Un accompagnement adapté des publics, dont les voyageurs, riverains, commerçants, piétins, cycles et conducteurs sera déployé tout au long des perturbations successives et progressives générées par les travaux, avec une vaste campagne de communication et d’outils digitaux », informe la TaM3M.

À lire aussi

Les six phases

La phase 1 des travaux se déroulera du lundi 30 mai au 24 juin inclus, dans le secteur Gare Saint-Roch, Pont de Lattes et Du Guesclin. La phase 2 concernera cette même zone du samedi 25 juin au dimanche 28 août inclus. La phase 3 intéressa Saint-Jean-de-Védas du lundi 18 juillet au dimanche 21 août inclus. Phase 4 au Corum première tranche (du lundi 29 août au dimanche 25 septembre inclus), suivie de la phase 5 du lundi 26 septembre inclus au dimanche 16 octobre inclus. Enfin, phase 6 avec la troisième tranche du Corum du lundi 17 octobre au vendredi 25 novembre. 

Gratuité et police des transports 

On peut dire que les quatre lignes de tramway se refont une beauté, alors que se profile une ligne 5 toute neuve et la mise en oeuvre de la gratuité des transports lancée en septembre 2020 sera effective à la fin de l’année 2023 pour l’ensemble des habitants de la Métropole de Montpellier. Avec en bonus, une police des transports métropolitaine (remplaçant l’unité de la police nationale supprimée)pour lutter contre la fraude, même en cas de gratuité, puisqu’elle ne concernera que les usagers d’ici.

> Pratique : outre le site permanent http://www.tam-voyages.com pour suivre les faits en temps réel (accidents, retards, grève, etc.), la Métropole de Montpellier a mis en place le site web Info Réseau Tam, spécialement créé pour accompagner ces travaux. Cet outil déjà opérationnel permet d’accéder aux sections « projet » et « grandes étapes », où le voyageur découvre l’ensemble des informations liées aux perturbations pour les six phases : http://www.inforeseau.tam-voyages.com

Le 13/05/2022 à 19:56, par Jean-Marc Aubert.