Commentaires

P
Pierre Limouzin
le 09/11/2018 à 10:31
Est-ce que la création contemporaine des arts circassiens a éliminé la torture animale de ses programmes, ce n’est pas précisé et si c’est le cas, ce serait porteur de le souligner, si non …
 
Cédric Nithard
le 09/11/2018 à 13:19
Bonjour,Cela n’a pas été mis en avant. Mais, sauf erreur de ma part, aucun des spectacles présentés ne se déroule avec un animal.
Metropolitainfr

Montpellier : La Métropole fait son cirque, une vitrine pour les arts circassiens


2

Depuis huit ans, le festival La Métropole fait son cirque offre une vitrine à la création contemporaine des arts circassiens. Huit communes aux alentours de Montpellier vont accueillir dix-sept spectacles du 17 novembre au 15 décembre. L’événement est organisé par le Domaine d’O en partenariat avec la Verrerie d’Alès / Pôle Nationale Cirque Occitanie et le Centre des arts du cirque Balthazar ainsi que les écoles de cirque Zepetra et Kerozen et Gazoline.

« Il est important de montrer et diffuser ce qu’est le cirque contemporain. Grâce à la Métropole on a aujourd’hui, avec ce festival unique en France, quelque chose de très riche » salue Martin Gerbier, directeur du centre des arts du cirque Balthazar qui appuie : « C’est important pour nous de montrer le cirque de demain ». Son homologue de la Verrerie d’Alès, Sylviane Manuel complète : « Il est très important pour les artistes de rencontrer le public et d’être accompagnés ». Ce qu’assure à double titre le festival La Métropole fait son cirque. Avec un budget de « 95’000 € dont 55’000 € sont consacrés uniquement aux artistes » indique Bernard Travier, la Métropole de Montpellier offre aux arts du cirque la possibilité de rencontrer le public dans huit communes, « sans distinction de couleur politique » précise l’adjoint à la culture.

Diversité et inventivité

D’année en année, le succès ne se dément pas. Les spectacles programmés montrent la diversité et l’inventivité du cirque contemporain. Que ce soit avec des artistes confirmés ou d’autres qui viendront présenter leur première ou deuxième création, l’émerveillement et la fascination sont toujours au rendez-vous sous le chapiteau.

Et tandis que la billetterie n’a ouvert que depuis quelques semaines, déjà 30% des places ont été vendues. « Cela montre l’affection véritable de la Métropole et ses habitants pour le cirque » selon Bernard Travier. D’autant que la politique tarifaire, très volontariste, permet à tous les publics d’assister aux spectacle avec un prix unique de 5 € et la gratuité pour les moins de 12 ans. De plus, pour permettre aux habitants des communes concernées d’être certains d’assister aux représentations, des places seront mises à la vente le soir même.

Programme complet à consulter ou télécharger. Billetterie sur domainedo.fr.

08/11/2018 à 16:13 par Cédric Nithard