Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
Metropolitainfr

Finale LFB : victorieuses de Lyon (72-61), les Gazelles restent en vie

14/05/2019 à 22:41

Après deux défaites dans le Rhône, les Gazelles du BLMA recevaient les Lyonnaises de l’ASVEL pour le match 3 de la finale de LFB. Grâce à leur victoire 72-61, les Montpelliéraines reviennent dans la série (2-1) et s’offrent ainsi un match 4 ce jeudi (20h45) au palais des sports de Lattes.

Début de match parfait pour les Gazelles

Grâce à une solide défense et une efficacité parfaite en attaque, les Gazelles réalisaient un début de match parfait en inscrivant un 10-0 en trois minutes. L’ASVEL marquait tardivement ses premiers points (15-2, 7′). Décevante lors des deux premiers matchs, Samantha Withcomb, 12 points dans cette période, montrait son vrai visage (19-2, 8′). Si les Lyonnaises s’appuyaient sur leur défense pour grignoter leur retard, Taylor Wurtz plantait un tir longue distance au buzzer (22-11).

Montpellier asphyxie l’ASVEL

Montpellier maintenait une haute intensité en défense. Les Lyonnaises restaient dans la partie grâce à plusieurs trois points (29-22, 14′). Mais les Gazelles n’étaient pas en reste avec une nouvelle fois Taylor Wurtz pour calmer les ardeurs adverses (34-22, 17′) tandis que Samantha Withcomb poursuivait son entreprise de démolition (43-22, 18′). Il n’y avait alors qu’une seule équipe sur le parquet et les Montpelliéraines s’offraient une solide avance à la pause (47-27).

À sens unique

De retour sur le parquet, les deux équipes se livraient un duel hautement défensif avec un 6-5 en 5 minutes (53-32, 25′). Dans une période où durant les deux précédent matchs les Gazelles sombraient, devant leur public, elles maîtrisaient cette fois parfaitement la rencontre. Et même si le rythme était un peu moins élevé, Montpellier conservait un écart suffisant dans ce troisième quart-temps conclue par un tir monumental plein axe de Romane Berniès (60-39).

Réaction tardive des Lyonnaises

Les Lyonnaises rappelaient qu’elles étaient encore en vie en inscrivant un 8-0 en deux minutes pour revenir à 13 points (60-47, 32′). En disette offensivement, les Gazelles voyaient leur avance fortement diminuer. À cinq minutes du terme de la rencontre, Marième Badiane ramenait l’ASVEL à seulement 6 points (60-54, 35′). Ornela Bankolé répondait par un tir à 3 points plein de culot (63-54, 36′) avant, de la même manière, seller définitivement la victoire des Gazelles (72-61).


Cédric Nithard