Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
Metropolitainfr

Élite 1 féminine : Montpellier se méfie de Toulouse

15/05/2019 à 20:02

Montpellier et Toulouse se retrouveront samedi (21h) à Tarbes pour la finale du championnat de rugby France Élite 1. Les Montpelliéraines s’attendent un dur combat dans ce remake de la saison dernière qu’elles avaient remporté la saison dernière.

https://www.facebook.com/plugins/video.php?href=https://www.facebook.com/MetropolitainFR/videos/348259725831748/&show_text=0&width=560

Au rendez-vous

C’était écrit. Montpellier et Toulouse s’affronteront pour le titre de championne de France de rugby. Si la formule du championnat a changé, il n’y a pas de surprise à retrouver les deux équipes à sa conclusion selon Patrick Raffy : « Cette année, c’était annoncé et la hiérarchie a bien été respectée puisque les deux premiers de chaque poule sont en finale ». Une satisfaction évidente pour Cyrielle Banet qui savoure : « On en est à notre 6e finale et c’est toujours un super moment à passer. Cela montre que le club est bon et travaille très bien ».

À quelques heures du dénouement du championnat, l’ailière de Montpellier trépigne : « On est très concentrées sur l’objectif. C’est une nouvelle finale mais chaque saison est différente. On a à coeur de valider cette saison en gagnant ce dernier match. Il me tarde de jouer ».

Les supporters des Coccinelles ont leur véhicule pour la finale. (©Cédric Nithard)

Samedi, les Montpelliéraines disputeront leur 6e finale en 7 ans, leur entraîneur ne veut cependant pas relativiser la performance : « C’est difficile de se maintenir au haut niveau. Chaque saison, l’équipe évolue avec des nouvelles qui arrivent et les anciennes qui prennent les choses en main ». Patrick Raffy résume alors le travail du staff avant cette finale : « C’est la semaine des filles. Ce sont elles qui vont le plus possible se prendre en main. On va essayer de les guider vers des options de jeu. Ce sont elles qui seront sur le terrain et prendront les décisions. Il faut qu’elles soient prêtes à ça ».

Toulouse, l’expérience d’une défaite en finale

Si Montpellier, double tenant du titre avec cinq sacres lors des six dernières saisons, aura l’étiquette de favori, Cyrielle Banet reste méfiante : « On s’attend à un match très dur. On connait très bien Toulouse même si on ne les a pas affronté cette saison. Cela va être un match accroché surtout qu’elles ont perdu l’année dernière. On s’attend à un gros combat ».

Les derniers réglages avant la finale. (©Cédric Nithard)

« On y va pour conquérir un nouveau titre. L’état d’esprit est apaisé » confie Patrick Raffy Nous sommes content d’être là. On sait tout le plaisir que cela procure et les effets qu’ont la défaite. Toulouse l’a connu l’année dernière donc elles sont averties » Alors l’entraîneur montpelliérain met en garde ses joueuses : « Ce sera plus dur que l’année dernière. Il y a une équipe en face qui est expérimentée d’une défaite en finale et ça, cela forge ».

Un match serré

Après avoir remporté la finale l’an passé, dernière opposition en date entre les deux formations, Montpellier est resté invaincu durant tout le championnat. Dans le même temps, Toulouse n’a connu qu’une défaite à domicile (11e journée 10-27 face à Bobigny).

« Je pense qu’il y aura du jeu. Ce sont deux systèmes qui s’opposent avec deux bonnes défenses. Cela va se jouer à pas grand chose, un coup du sort… » analyse Patrick Raffy. qui garde en tête la victoire 15-11 du titre 2018-2018 : « On essaye d’envisager le maximum de choses mais les aléas du sport font que tout peut se passer. La saison dernière cela avait basculer en fin de match avec un carton jaune. Ce sera serré, je ne vois pas une équipe prendre le pas sur l’autre ». Réponse samedi en fin de soirée…


Cédric Nithard