Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
Metropolitainfr

Ligue 1 : Montpellier entretient son rêve européen à Saint-Étienne (0-1)

10/05/2019 à 23:23

En ouverture de la 36e journée de Ligue 1, Montpellier s’est imposé 1 à 0 sur le terrain de Saint-Étienne grâce à un but de Gaëtan Laborde (64′). Grâce à une belle prestation, les Montpelliérains confortent leur 5e place et reviennent à 4 points de leur adversaire du soir. À deux journées de la fin du championnat, les hommes de Michel Der Zakarian entretiennent leur rêve européen.

Une première période fermée

Dans une première période dominée par les défenses, Montpellier se procurait les meilleures occasions. D’emblée, la reprise de Laborde, après un débordement d’Oyongo, ne trouvait pas le cadre (3′). Saint-Étienne avait du mal à approcher de la surface montpelliéraine. Cabella et Khazri combinaient sur le côté droit avant que ce dernier ne décoche une frappe à 20 mètres juste au-dessus (23′).

Solide en défense, Montpellier procédait en contre. Par deux fois, Ruffier empêchait les Héraultais d’ouvrir la marque. D’abord sur une tentative de Mollet, plein axe, après un une-deux avec Laborde (32′). Ce dernier butait ensuite sur le portier stéphanois après une belle incursion de Delort sur le côté droit (38′). Les débats en restaient là

Les deux équipes réduites à 10

De retour sur la pelouse, Montpellier pressait haut les Stéphanois. L’ambiance devenait électrique quand Congré était exclu par M. Bastien. Après avoir consulté la VAR, l’arbitre jugeait, qu’en dégageant le ballon, le défenseur s’était essuyé les crampons sur le tibia de Nordin. Les esprits s’échauffaient et les cartons jaunes pleuvaient dans les minutes qui suivirent.

Récoltant un deuxième avertissement pour avoir annihilé un contre montpelliérain, Cabella était exclu à son tour. Sur le coup franc joué rapidement, Skhiri s’enfonçait dans la surface stéphanoise et remettait en retrait pour Laborde. La frappe croisée de l’attaquant trouvait le petit filet de Ruffier pour l’ouverture du score (0-1, 64′).

Montpellier solide

Saint-Étienne réagissait ensuite par l’intermédiaire de Nordin d’une frappe lointaine que Lecomte détournait en corner (66′). Laborde manquait ensuite de peu le doublé. Idéalement lancé par Delort, l’attaquant lobait Ruffier d’une pichenette qui fuyait le cadre (68′).

En cette fin de rencontre, Saint-Étienne acculait les Montpelliérains devant leur cage. Lecomte était déterminant notamment sur une tête de Beric laissé seul devant la ligne (85′). Khazri tentait sa chance d’une frappe enroulée des 20 mètres qui frôlait la lucarne droite (88′). 

Les sept minutes de temps additionnel étaient insoutenables. Par deux fois, Delort manquait son tête à tête avec Ruffier et par la même l’occasion de tuer le match (90+4, 90+7). Si la défense montpelliéraine faisait bloc face aux assauts stéphanois, elle n’échappait pas à quelques dernières frayeurs. Salibur effaçait Hilton et centrait pour Beric mais Ristic s’interposait (90+5). En ultime tentative, Polomat adressait une frappe lointaine au ras du poteau gauche de Lecomte que stoppait le portier héraultais (90+8). Montpellier tenait sa victoire.

Saint-Étienne : Ruffier – Polomat, Perrin, Saliba (89′ Ghezali), Debuchy – Ait Bennasser (70′ Vada), M’Vila, Nordin (70′ Salibur) – Cabella, Khazri, Beric.

Remplaçants : Moulin, Kolodziejczak, Vada, Fofana, Salibur, Ghezali, Gueye.

Entraîneur : Jean-Louis Gasset

Avertissements : Cabella (50′, 61′), Nordin (55′).

Exclusion : Cabella (61′).

Montpellier : Lecomte – Mendes, Hilton, Congré – Suarez (76′ Sambia), Le Tallec, Skhiri, Oyongo – Mollet (74′ Ristic) – Laborde (74′ Lasne), Delort.

Remplaçants : Bertaud, Cozza, Sambia, Ristic, Lasne, Skuletic, Camara.

Entraîneur : Michel Der Zakarian

Avertissements : Mollet (43′), Suarez (45’+1), Skhiri (54′), Lecomte (55′)

Exclusion : Congré (54′).


Cédric Nithard