Près de Montpellier. Castelnau-le-Lez : Jean Castex en soutien à Emmanuel Macron

Près de Montpellier. Castelnau-le-Lez : Jean Castex en soutien à Emmanuel Macron


Jean Castex sera ce soir à Castelnau-le-Lez
Jean Castex sera ce soir à Castelnau-le-Lez (©Ministère Intérieur )

Ce jeudi soir, le Premier ministre, Jean Castex sera à Castelnau-le-Lez, aux portes nord-est de Montpellier, pour un dernier rassemblement en soutien à Emmanuel Macron, au lendemain du débat entrer le président de la République et Marine Le Pen (RN) et avant le second tour. Il s’agit d’une réunion publique.

Ce rassemblement fixé à 18h30, à la salle du Kiasma, à Castelnau-le-Lez (1, rue de la Crouzette) est organisé par des élus de LREM, dont la députée de l’Hérault Coralie Dubost, regroupés au sein de « Emmanuel Macron avec vous ». Ce soir, Jean Castex échangera avec toutes celles et ceux qui appellent à voter pour Emmanuel Macron, avant sans doute gagner son fief de Prades, dans les Pyrénées-Orientales, d’où il votera.

Le Catalan sera t-il reconduit dans ses fonctions en cas de réélection d’Emmanuel Macron ? Impossible de le dire, mais, il est une certitude, le Premier ministre et son gouvernement démissionneront lundi.

Un appel est par ailleurs lancé pour être assesseur bénévole, dimanche, sur le site https://assesseurs.avecvous.fr

« Osez José » sorti des urnes à Mèze ! (©Facebook)

« Osez José » !

Y aura t-il encore des bulletins loufoques dans les urnes dimanche ? Sans aucun doute, après des choix inattendus lors du premier tour, avec des électeurs qui veulent que les footballeurs internationaux, Kilian Mbappé et Karim Benzema, par exemple, deviennent présidents ! Dans l’Hérault, un habitant de Mèze n’a pas hésité à glisser dans l’enveloppe « Osez José », avec la tête de l’acteur Frédéric Bouraly, qui joue José, la femme de Liliane dans « Scènes de ménages » à 20h30 sur M6.

À lire aussi

Une image bien choisie, puisque José se marre bien. Comme ce Mézois qui pourrait récidiver ce dimanche et faire encore rire les assesseurs, qui dépouillent les urnes dans les bureaux de cette ville du bassin de Thau. Plutôt certains assesseurs, car, il paraît que d’autres n’ont même pas souri. Encore un qui va gâcher leur dimanche.

Le 21/04/2022 à 14:13, par Jean-Marc Aubert.