Commentaires

Aucun commentaire
Soyez le premier à réagir
Metropolitainfr

Météo : 2018, l’une des années les plus chaudes depuis 30 ans


L’année 2018 se classe dans le top 5 des années les plus chaudes à Montpellier, depuis au moins 30 ans. Elle arrive en deuxième position, derrière 2014. Explications de notre consultant Loïc Spadafora d’Agate Météo.

Dans l’Hérault, et plus particulièrement à Montpellier, l’année 2018 se place comme une des années les plus chaudes observées au cours de 30 dernières années,au moins. Elle rentre dans le top 5 et se positionne en deuxième place, juste derrière l’année 2014. Il faut savoir que seuls les mois de février et mars ont été inférieurs aux normes de saison, sur la période de 1971 à 2010.

À contrario, le mois de janvier fut le mois le plus doux depuis au moins 1971, avec une température moyenne mensuelle de 11°C à Montpellier, soit 1,5°C de plus qu’en 2014 où la moyenne était de 9,5°C.

La température maximale annuelle en 2018 a été enregistrée le 2 août, avec 36,9°C sous abri.

Moyenne annuelle de 21°C

Comme mentionné ci-dessous, nous observerons que la température maximale moyenne a été de 21°C en 2018, soit une température identique à celle enregistrée en 2014, pour une normale de saison située à 19,8°C. En revanche, la moyenne des températures minimales a été de 11,4°C en 2018, contre 11,9°C en 2014 et pour normale de saison de 10,3°C.

Même constat pour la moyenne des températures moyennes, avec 16,2°C en 2018, contre 16,4°C en 2014, pour une normale de 15,1°C. Toutes les valeurs indiquées sont issues de la station Météo-France de Montpellier-Fréjorgues et représentent une moyenne sur 365 jours.

Episode neigeux exceptionnel

Par ailleurs, on se souviendra de l’épisode neigeux exceptionnel à la fin du mois de février, jamais vu depuis 30 ans lui aussi. Il était tombé entre 20 et 30 cm de neige fraîche sur la préfecture de l’Hérault, parfois même plus de 30 cm au Nord de Montpellier, du côté du Pic Saint-Loup. Cet épisode –  annoncé près d’une semaine à l’avance par les services d’Agate Météo, dont dispose Métropolitain depuis maintenant plus d’un an – avait causé d’importants problèmes de circulation, notamment sur l’autoroute A9 où des centaines d’automobilistes avaient été pris au piège durant toute la nuit.

>> Retrouvez chaque soir ici et sur la page Facebook Trafic Métropolitain, le bulletin météo de la nuit et du lendemain -celui du week-end est en ligne le vendredi à 20h30- avec Agate Météo.

16/01/2019 à 11:00 par Loïc Spadafora (Agate Météo)