Essai auto. Lotus Eletre : 100% électrique… et survoltée

Essai auto. Lotus Eletre : 100% électrique… et survoltée

10/04/2022 à 16:36
La Lotus Eletre, un SUV au look de coupé qui bouscule les codes de la marque anglaise
La Lotus Eletre, un SUV au look de coupé qui bouscule les codes de la marque anglaise (©Lotus)

Lotus, constructeur d’origine britannique, appartient désormais au groupe chinois Geely qui a décidé de relancer la marque. Une stratégie qui passe par une adaptation aux goûts du jour qui se traduit ici par le lancement du premier SUV estampillé Lotus (à plus de 100 000 €) qui sera disponible en Europe début 2023.

À lire aussi

L’Eletre bouscule les codes Lotus

Certains, dont les amateurs de la marque, crieront sans doute à l’hérésie mais il faut saluer l’audace de Geely qui ose bousculer les habitudes en proposant, de surcroit, un SUV 100% électrique. Et on peut dire, n’en déplaise aux puristes, que l’essai est plutôt réussi : Eletre est très bien dessiné et affiche un bon niveau de performance avec un moteur de 600 chevaux qui abat le 0 à 100 km/h en moins de 3 secondes.

« L’engin surpuissant est taillé pour mordre la route »

Mais tout d’abord, le look : malgré ses dimensions (Eletre mesure 5,10 m, soit la plus longue Lotus à ce jour), le SUV parvient à garder une ligne sportive très marquée avec un style résolument moderne et épuré. Un capot plongeant, une garde au toit assez faible, un hayon très incliné, voilà les ingrédients qui font du SUV un véritable coupé. Une sensation renforcée par les passages de roues et le bas de caisse renforcés qui soulignent d’un trait noir tout le véhicule. De profil, on note la présence des angles, très tranchants, qui aiguisent la silhouette du SUV.

Le petit + : des obturateurs et l’aileron arrière actifs améliorent l’autonomie, la vitesse de pointe et la tenue de route.  

Même si les puristes tiqueront devant ce SUV, l'engin a quand même fière allure
Même si les puristes tiqueront devant ce SUV, l’engin a quand même fière allure (©Lotus)

Un SUV de 600 ch pour 260 km/h

A l’avant, on apprécie la signature lumineuse avec des feux boomerang très fins alors ; à l’arrière, ils sont en plus liés par un bandeau lui aussi très effilé qui traverse tout le hayon, épousant là encore la mode du moment. L’effet est saisissant et renforce la promesse de puissance de l’engin. Enfin, on note la présence d’une double-calandre assez fine elle-aussi évoquant un sourire où pointent des crocs saillants. Comme pour annoncer la couleur justement : l’engin surpuissant est taillé pour mordre la route. 

Au moins 500 km d’autonomie

Certes, Eletre accuse le coup sur la balance, dépassant les 2 tonnes… Mais s’il n’est pas le plus léger, le SUV est bien l’un des plus puissants du marché avec ses 600 chevaux et 260 km en vitesse de pointe. Impossible (pour l’heure) de savoir quelle autonomie conserve ce bolide lorsqu’on le pousse un peu, mais en utilisation classique, Eletre revendique 500 km d’autonomie. Mais le SUV promet aussi une capacité à récupérer 400 km en seulement 20 minutes sur une borne de 800 volts. Geely a fait le choix d’équiper le 100% électrique d’une batterie de plus de 100 kWh et d’un chargeur embarqué acceptant 350 kW, préfigurant les moteurs électriques de demain.

Le petit + : le SUV est équipé d’un lidar, un capteur laser qui permet de mieux repérer les obstacles, associé aux systèmes d’aides à la conduite.

Ecran tactile de 15 pouces : Lotus a veillé à ce que chaque fonctionnalité soit accessible en un seul clic...
Ecran tactile de 15 pouces : Lotus a veillé à ce que chaque fonctionnalité soit accessible en un seul clic… (©Lotus)

« Lotus a veillé à ce que chaque fonctionnalité soit accessible en un seul clic »

Eletre ne mégote pas non-plus sur le confort et la qualité de finition. La voiture conçue seulement pour 4 personnes est silencieuse, assez spacieuse, et confortable. L’habitacle, très épuré, fait la part belle aux matières nobles et aux matériaux recyclés. On apprécie les éléments de décoration (comme les inserts jaunes) en fibres de carbone, tandis que la marque propose une sellerie très confortable utilisant de la laine et des microfibres. A l’arrière, une tablette est intégrée sur un tunnel qui sépare les deux fauteuils passagers.

À lire aussi

Un poste de conduite raffiné

Pour le conducteur, la planche de bord derrière le volant presque carré se révèle à la fois sobre et fonctionnelle, organisée autour d’un bel écran tactile de 15 pouces. Lotus a veillé à ce que chaque fonctionnalité soit accessible en un seul clic… Le tunnel central est surélevé et équipé de quelques boutons faciles d’accès et de divers rangements. Pratique et esthétique. Enfin, notons la présence de 15 hauts-parleurs dissimulés dans tout l’habitacle…

Lotus Eletre : les performances

Moteur : 100 % électrique 

Puissance : 600 chevaux

Vitesse max : 260 km/h

De 0 à 100 km/h en moins de 2,9 secondes.

Autonomie : 500 km/h

Batterie : plus de 100 kWh

Recharge : 20 mn sur une borne de 800 volts

Chargeur embarqué acceptant 350 kW

Coffre : 470 litres.

Tarif : à partir de 120 000 €

.


Gil Martin