Essai auto. BMW 220i Active Tourer : un air de famille

Essai auto. BMW 220i Active Tourer : un air de famille

03/04/2022 à 17:02
La BMW 220i Tourer relance la gamme un peu
La BMW 220i Tourer relance la gamme un peu « oubliée » des compactes familiales pour des prestations qui égalent celles des SUV (©Tom Kirkpatrick)

Alors que tous les constructeurs désertent le segment des familiales, BMW prouve que la gamme a encore un avenir avec la nouvelle génération de Tourer. C’est un pari audacieux sensé remettre au goût du jour un modèle tombé en désuétude, dépassé par le succès des SUV et autres crossover ou ludospace : le monospace compact, dont les ventes ont littéralement fondu.

À lire aussi

Un monospace compact évolué

Mais BMW ose prendre le marché à rebrousse-poil en renouvelant ce genre familial avec la série 2 de son Active Tourer qui intègre les nouvelles technologies, dont l’électrification avec l’ajout d’un petit moteur électrique. Mais BMW a fait le choix de coller à l’identité de son monospace familial dont le dessin a également changé sans pour autant renier les ingrédients qui ont fait le succès de la série 1 : le volume et le confort.

Un nouveau dessin plus fluide

Ce qui se remarque le plus, c’est le nouveau dessin du monospace qui hérite d’une carrosserie lisse et d’une large calandre (noire ou chromée selon les versions) du plus bel effet, un attribut aujourd’hui très à la mode. On apprécie également le dessin des feux amincis en amande, avec un signature lumineuse discrète mais esthétique.

Pour le confort, le 220i Active Tourer reste une valeur sûre, s’affirmant comme un vrai 4 places

Lignes plus fluides, technologies, espace et confort : dommage que la 5ème place soit trop étroite
Lignes plus fluides, dernières technologies, espace et confort : dommage que la 5ème place à l’arrière soit trop étroite… (©Tom Kirkpatrick)

Les jantes à 5 branches contribuent aussi à donner à la voiture un aspect plus sportif et moins « pépère ». Pour l’arrière, revanche, le constructeur sembler avoir eu moins de marge de manœuvre : le compact reste un peu massif, mais la double-sortie d’échappement donne un peu le change, laissant supposer d’une belle puissance.  

Un confort d’assise largement amélioré

Pour le confort, le 220i Active Tourer reste une valeur sûre, s’affirmant comme un vrai 4 places. Chaque voyageur a de la place et profite d’un confort d’assise revu et largement amélioré grâce à des sièges (coulissants) au maintien latéral et lombaires. On retrouve la banquette arrière 40/20/40 de l’ancienne génération, sauf pour les versions hybrides rechargeables.

Le petit – :  à l’arrière, la place centrale, étroite, sert surtout de dépannage. Un choix préjudiciable pour une voiture à vocation familiale.

Confort et technologie embarquée

L’ambiance intérieure évolue elle-aussi, largement inspirée par celle du crossover électrique iX. Le compact fait dans le sobre, avec une planche dépouillée mais élégante, composée d’un écran d’affichage pour l’instrumentation de 10,25 pouces et d’un écran d’infodivertissement de 10,7 pouces. Dans ce décor, le noir et l’aluminium dominent, mais l’ensemble manque un peu de couleur. 

L’hybridation reste légère (48 V pour 19 ch ) mais elle booste les performances honnêtes de cette Tourer
L’hybridation reste légère (48 V pour 19 ch ) mais elle booste les performances honnêtes de cette Tourer (©Ton Kirkpatrick)

Ce monospace familial peu gourmand offre au final les mêmes prestations qu’un SUV

Sous le capot, en revanche, le compact familial reste performant. Si BMW a fait le choix étonnant de proposer encore un diesel (le 218d de150 ch), La gamme essence s’articule uniquement autour d’un moteur 3-cylindres de 1,5 litre proposé en 136 ch pour la 218i de 170 ch pour la 220i. Deux versions hybrides rechargeables de 245 et 326 ch sont attendues pour l’été. Sur route, la BMW 220i Active Tourer assume son écusson. Même s’il pèse 1,5 tonne, l’engin avale le 0 à 100 en 8 secondes et atteint les 221 km/h.

Le petit + : le bouton «My Modes» (sur la console centrale) qui permet de gérer la récupération électrique en s’adaptant au trafic.

Doté d’une hybridation légère

Si l’hybridation reste légère (48 V pour le moteur électrique de 19 ch à 55 Nm de couple), elle apporte néanmoins un regain de forme qui booste les performances de l’engin, notamment dans les dépassements, et qui permet aussi de contenir la consommation. Au final, ce compact familial peu gourmand (5,9 l/100 km) qui offre les mêmes prestations qu’un SUV semble bien conçu pour séduire les amateurs de familiales.

BMW 220i Active Tourer : les performances

Moteurs: 3 cylindres + moteur électrique de 19 ch

Puissance : 156 ch à 240 Nm

Poids: 1 520 kg

Vitesse max : 221 km/h

De 0 à 100 km/h en 8,1 secondes

Consommation: 5,9 l/100 km

Emissions CO2: 133 g/km

Coffre: 415 litres

TARIF : à partir de 36 600 €

.


Gil Martin