Hérault. Economie : la CCI présente des mesures aux sénateurs

Hérault. Economie : la CCI présente des mesures aux sénateurs


André Deljarry, président de la CCI Hérault, a reçu les sénateurs héraultais
André Deljarry, président de la CCI Hérault, a reçu les sénateurs héraultais (©M.F/Métropolitain)

André Deljarry, président de la CCI Hérault, a soumis aux sénateurs héraultais des dispositifs qui doivent impacter positivement l’activité économique. Il espère leur soutien. A l’approche des élections législatives, l’élu consulaire a fait parvenir un courrier à l’ensemble des 115 candidats sur le département afin de pointer les sujets majeurs « sur lesquels il sera important qu’ils se positionnent une fois élus.»

« Un rôle central à jouer »

Il a aussi interpellé les sénateurs héraultais : « En effet, aux côtés des futurs députés, les sénateurs auront également un rôle central à jouer puisqu’ils seront amenés à se prononcer sur des réformes qui concerneront l’économie, l’environnement, la formation, l’emploi et le développement de nos territoires. »

À lire aussi

5 sujets majeurs pour la CCI 34

Jean-Pierre Grand, Henri Cabanel et Hussein Bourgi (Christian Billhac, au Sénat au moment de la rencontre, a échangé avec le président en fin de journée) ont répondu à l’appel et découvert les propositions des élus de la CCI qui axent leur travail autour de 5 sujets majeurs :

-La compétitivité de l’économie et la réindustrialisation de nos territoires ;

-La nécessité d’améliorer l’orientation des compétences ;

-L’exigence d’être leader sur les transitions écologique et numérique ;

-L’international ;

-La revitalisation commerciale des centres-villes.

Revitalisation commerciale des centres-villes : un enjeu crucial

« Face aux mutations rencontrées par le secteur, la CCI Hérault porte la proposition de création d’un fonds d’aide national dédié au commerce », explique le président consulaire : « Il y a quelques années, le fonds FISAC permettait de mener des actions d’accompagnement tant collectives qu’individuelles à destination des commerçants. Ce fonds a été arrêté en 2018… Il semble important aujourd’hui de remettre ce dossier sur la table ». André Deljarry souhaite donc que les sénateurs portent cette proposition auprès des plus hautes instances de l’état et ainsi faire de l’Hérault un territoire pilote sur la question, même si des dispositifs ont vu le jour comme l’opération Cœurs de ville ou encore le programme « Petites villes de demains » : « Mais ils ne concernent pas les 342 communes du département. Or, aujourd’hui, ce sont l’ensemble des communes que nous devons accompagner dans ces logiques de redynamisation et d’amélioration de l’activité commerciale. »

Un nouveau salon le 30 juin

Sur le volet de la transition écologique et numérique, la CCI Hérault a lancé une réflexion de « Territoire à mission » avec les réseaux économiques « afin que les entreprises participent activement à ce projet inédit. Dans ce contexte, nous organisons le 30 juin prochain un nouveau salon, TRANSITIONS INVEST, pour financer ces nécessaires transitions écologiques, numériques ou managériales. »

Un crédit d’impôt pour l’export

Enfin, pour soutenir le développement des entreprises, la CCI propose l’instauration d’un Crédit d’impôt pour les PME « proportionnel à l’accroissement de leur chiffre d’affaires à l’export… et par la mobilisation de VIE en France (Volontariat international en entreprise) dédiés à la prospection à l’international », indique André Deljarry : « Au final, pour agir de concert, nous espérons pouvoir compter sur le soutien de nos parlementaires et ainsi nous donner les moyens de nos ambitions pour le territoire. »

Le 07/06/2022 à 19:24, par Gil Martin.