La Région et le conseil Départemental présentent le « Pacte pour l’Embauche »

La Région et le conseil Départemental présentent le « Pacte pour l’Embauche »


La Région et le Conseil Départemental présentent le
La Région et le Conseil Départemental présentent le « Pacte pour l’Embauche » (©Antoine Hereu)

Lancé le 23 mars dernier, une déclinaison du « Pacte pour l’embauche » a été présentée à au Département, ce jeudi 2 juin, à la Cité de l’Économie et des métiers de demain. Actuellement composé de cinquante-cinq partenaires, ce pacte devrait permettre de faciliter la recherche d’emploi, la réinsertion ainsi que le recrutement dans la région

Des difficultés pour recruter

« Aujourd’hui, la première préoccupation, c’est le recrutement », explique Jailli Benabdillah, vice-président en charge de l’Économie, l’Emploi, l’Innovation et la Réindustrialisation de la Région Occitanie. Le « Pacte pour l’Embauche » s’installe ainsi dans l’optique de lever les freins à l’emploi et d’aider les entreprises, les demandeurs d’emploi et les salariés en reconversion pour recruter et trouver un emploi. 

« Après la crise sanitaire, nous avons commencé à parler de certains secteurs en tension, mais ce n’est plus le cas. Actuellement, aucun secteur n’est épargné ».

Jalil BenabdillahVice-président en charge de l’Économie, l’Emploi, l’Innovation et la Réindustrialisation de la Région Occitanie

Une situation turbulente dans l’Hérault

D’après Claudine Vassas-Mejri, 2e vice-présidente du département de l’Hérault, déléguée à l’insertion et l’économie solidaire, « le département présente un taux de chômage de 11,1 %, contre 7,8 % pour la France Métropolitaine ». Un constat qui prouve la nécessité d’apporter des solutions concrètes. Parmi les freins à l’embauche cités lors de la présentation, on retrouve notamment les difficultés à trouver un hébergement, la mobilité ou encore un manque de confiance en la formation. Un dernier point sur lequel Marie-Thérèse Mercier, conseillère régionale, a particulièrement mis l’accent : « Il faut d’abord redonner confiance, avant que la personne puisse aller vers une formation qui soit qualifiante ». 

Quelles solutions ?

Pour lever les freins au recrutement et à la recherche d’emploi, quarante mesures concrètes ont été mise en place, dont quinze actions phares

  • Faciliter l’insertion des publics issus des quartiers prioritaires dans les métiers en tension.
  • 1 offre d’emploi sur un métier en tension = 1 solution logement garantie
  • Solutions d’hébergements pour les saisonniers.
  • Aide à la mobilité.
  • Aide à la garde d’enfants.
  • Expérimentation d’un revenu régional écologique.
  • 1000 coachings individuels de confiance en soi proposés.
  • Demander aux entreprises d’accueillir, en stage, des jeunes, des apprentis ou demandeurs d’emploi.
  • Favoriser le retour à l’emploi des personnes en situation de handicap.
  • Création d’un « pack recrutement TPE« .
  • Expérimenter les « contrats de progrès » pour améliorer la qualité de vie au travail.
  • Proposer la découverte en situation de travail des métiers agricoles.
  • Construction d’une équipe d’Occitane du BTP aux prochaines Olympiades des métiers
  • Création d’au moins 500 emplois d’ici 2025 sur les territoires en tension de recrutement.
  • Booster le dispositif « Passerelles industries » pour positionner 5 000 demandeurs d’emploi sur les métiers en tension de l’industrie.

Vingt-cinq autres mesures font également partie du « Pacte pour l’Embauche ». Elles sont disponibles sur le site de la Région

Le stage de 3e jugé essentiel

Pendant la présentation du pacte, le stage de 3e a longuement fait parler de lui. Un moment jugé essentiel par les différents acteurs de la Région et du Département, car il permet de « séduire les jeunes », indique Jalil Benabdillah. Une période pendant laquelle de nombreux jeunes voient des portes se fermer au moment de solliciter les entreprises. « C’est le premier contact avec le monde économique et celui de l’entreprise, et il n’est pas toujours positif », poursuit-il. 

> Pratique : si vous, ou votre enfant, êtes à la recherche d’un stage de 3e, la Région Occitanie propose la plate-forme « ANIE » pour vous aider dans la création de votre profil jusqu’à votre premier rendez-vous.  

Le 05/06/2022 à 13:58, par MÉTROPOLITAIN.