Près de Montpellier. Première nationale : la Cpme 34 devient une « association à mission »

Près de Montpellier. Première nationale : la Cpme 34 devient une « association à mission »


Près de 300 chefs d’entreprises de tout le département présents le lundi 14 mars à l'occasion de l'Assemblée Générale annuelle de la CPME Hérault
Près de 300 chefs d’entreprises de tout le département présents à l’occasion de l’Assemblée Générale annuelle du lundi 14 mars de la Cpme de l’Hérault (©Cpme Hérault)

La Cpme de l’Hérault (Confédération des petites et moyennes entreprises) a tenu son assemblée générale annuelle au Domaine de Verchant à Castelnau-le-Lez près de Montpellier en présence de ses adhérents et de plus de 300 chefs d’entreprise de tout le département, ainsi que de nombreuses personnalités du monde politique et économique.

En présence d’Olivia Grégoire, secrétaire d’État auprès du ministre de l’Économie, des finances et de la relance et chargée de l’économie sociale, solidaire et responsable, la Cpme de l’Hérault a voté un nouvel article dans ses statuts. Une raison d’être comme pour

les sociétés à mission avec des objectifs stratégiques afin d’aller jusqu’au bout de la démarche.

Très impliquée depuis le début des travaux sur la loi Pacte (Plan d’action pour la croissance et la transformation des entreprises) visant à faire grandir les entreprises françaises, la Cpme a voulu pousser cette dynamique encore plus loin. Tout cela avec le soutien de Coralie Dubost, députée de la troisième circonscription de l’Hérault.

À lire aussi

Pourquoi se doter d’une raison d’être ? 

Pour la Cpme de l’Hérault, se doter d’une raison d’être, c’est sensibiliser et encourager ses adhérents et toutes leurs parties prenantes à rentrer dans une réflexion stratégique sur leur performance globale mais également sur leur impact environnemental, social et sociétal. L’objectif à long terme est clair : construire une économie durable et responsable.

Olivia Grégoire a d’ailleurs souligné le côté précurseur de la Cpme de l’Hérault et le dynamisme impulsé autour de la responsabilité sociétale des entreprises.

Deux axes forts à développer

Dans son discours, le président de la Cpme Grégory Blanvillain a mis en lumière deux axes forts qui seront développés au cours de l’année : le développement et le management des ressources humaines et le développement d’une cellule Stratégie & Innovation pour faire face aux enjeux liés au recrutement, au management, à la rentabilité et la transformation des modèles économiques des entreprises.

À lire aussi

Avec un objectif de 1 000 adhérents à moyen terme, la Cpme Hérault continue son développement en apportant toujours plus de services aux chefs d’entreprise et en rayonnant sur l’ensemble du département.

Le 11/04/2022 à 08:05, par MÉTROPOLITAIN.